No Widgets found in the Sidebar


meilleurs films de Walter Hill

Walter Hill a eu une longue et fructueuse carrière, réalisant certains des films préférés de tous. Il vient de sortir son western, Mort pour un dollar (lire notre critique) et fait le tour de la presse (voir notre interview ici) conduisant à une certaine revalorisation de son travail. Sa filmographie englobe de nombreux classiques et de nombreux genres en tant qu’écrivain et réalisateur. Son travail de producteur couvre encore plus de terrain. Nous revenons ici sur son travail de réalisateur qui débute en 1975 avec Les temps difficiles, et continue aujourd’hui, L’homme a eu une belle carrière avec quelques rares films de moindre importance. Pour sélectionner les films à mettre sur cette liste, les plus faibles ont été barrés, puis nous n’avons eu qu’à choisir nos favoris car ils font tous partie du meilleur de ce qui existe pour les cinéphiles.

Les Guerriers (1979)

Un classique à part entière et le troisième long métrage de Hill, celui-ci est un peu plus du côté classique culte de la vie cinématographique et cela fait partie de ce qui attire de nouveaux fans chaque année. Le film parle d’un gang qui doit traverser NYC du Bronx à Coney Island vivant après avoir été accusé de meurtre lors d’une réunion des gangs. C’est un film sombre avec de très bons moments d’acteur, en particulier de James Remar qui vole vraiment la vedette dans ce qui n’était que sa deuxième partie. Dans l’ensemble, ce film ressemble beaucoup aux années 1970, ce qui ajoute beaucoup à son charme. L’écriture et la mise en scène sont de premier ordre, donnant à celui-ci un aspect classique éternel, même s’il s’agit plutôt d’un classique culte en ce moment.

48 heures (1982)

Meilleurs films de Walter Hill : 48 heures

Un film sur un criminel temporairement libéré sous la charge d’un flic pour attraper un tueur, ce classique met en vedette Nick Nolte en tant que flic et Eddie Murphy en tant que criminel, créant un film d’action assez bien équilibré. Leurs performances se nourrissent les unes des autres. Dans le rôle de l’antagoniste, James Remar est excellent et on dit qu’il s’est privé de sommeil avant ses jours de tournage pour que son personnage puisse avoir un air particulièrement psychotique. Celui-ci est un classique indéniable et qui est toujours en rotation sur les stations câblées à travers les États-Unis et dans le monde. Il a une véritable endurance et c’est un film que presque tous ceux qui regardent des films ont vu. Cette excellente entrée dans le CV de réalisation de Hill est celle qui ne devrait pas être ignorée. Et, bien sûr, cela a fait d’Eddie Murphy à peu près la plus grande star des années 80…

Rues de feu (1984)

Un autre classique culte gracieuseté de Walter Hill, celui-ci a une bande-son fantastique et de superbes performances. C’est très années quatre-vingt, mais nous entendons cela de la meilleure façon. Le film a l’un de ces castings incroyables qui ne peuvent être ignorés avec Michael Paré et Diane Lane en tête et Rick Moranis (on ne peut pas se tromper avec Rick Moranis), Willem Dafoe, Bill Paxton, Lee Ving, Robert Townsend, Elizabeth Daily, et Ed Begley Jr parmi un casting incroyable. Le film lui-même parle d’une chanteuse qui est kidnappée et son ex mercenaire est engagé pour la sauver. L’histoire semble simple, mais nous sommes au milieu des années 1980, il y a donc beaucoup de choses ici pour garder le film assez divertissant et le tout est une explosion nostalgique. Les costumes, les décors, la musique, tout est réuni pour créer un cinéma américain magiquement coloré parfois, sombre à d’autres, qui est éternellement re-regardable.

Préjudice extrême (1987)

Meilleurs films de Walter Hill : Préjugés extrêmes

Une autre entrée des années 1980, celle-ci a également un casting dont on se souviendra, notamment Nick Nolte, Powers Boothe, Michael Ironside, Maria Conchita Alonso, Rip Torn, Clancy Brown, William Forsythe et bien d’autres. C’est un casting de rêve pour cette époque et même maintenant vraiment. C’est l’un de ces films où si vous ne connaissez pas au moins un des visages ici, vous avez vraiment besoin de regarder plus de films (c’est aussi particulièrement apprécié ici sur JoBlo). En plus de cette affaire, ce thriller occidental est celui qui est sur le point en termes d’histoire, de réalisation et d’acteur bien sûr, suivant l’histoire d’un Texas Ranger (Nick Nolte) et de son ennemi juré – un pilier de la drogue (Powers Boothe). Les deux étaient des amis proches en grandissant, mais maintenant ils se font face. C’est en quelque sorte un quasi remake du mentor de Hill, Sam Peckinpah, La bande sauvage. Cela est particulièrement vrai lorsque l’équipage d’assassins des forces spéciales officieux (dirigé par Ironside) se présente pour faire des ravages. Il a également une excellente partition de Jerry Goldsmith.

Balle dans la tête (2012)

Meilleurs films de Walter Hill : Une balle dans la tête

Écoutez-nous ! C’est un favori et celui qui grandit sur le spectateur avec quelques montres. Au début, cela ressemble à quelque chose d’étrange, une décision étrange de la part de toutes les personnes impliquées, mais une fois qu’on y prête attention, le spectateur est récompensé par un film divertissant. Cette adaptation du français “Du plomb dans la tête” La bande dessinée est dirigée par Sylvester Stallone avec un tas de tatouages, pas de barbe Jason Momoa en tant que méchant, avec Sung Kang et Christian Slater dans les rôles secondaires. Il y a des tonnes d’action dedans, et la séquence de combat entre Stallone et Momoa est autre chose (surtout étant donné qu’il y a presque une différence de hauteur de pied entre eux) avec des axes introduits et un style brutal appliqué à la chorégraphie. Oh et n’oublions pas l’histoire ici, où Stallone joue un tueur à gages qui fait équipe avec un détective de DC après que leurs deux partenaires ont été assassinés afin qu’ils puissent trouver le coupable et le faire payer.

En effet, la carrière de réalisateur de Walter Hill est assez variée, et sa carrière de producteur encore plus. D’une manière ou d’une autre, l’homme a été impliqué dans tous les genres sous le soleil, en tant que producteur sur Extraterrestre et Extraterrestresen tant que directeur sur le Contes de la cryptet séries, comme réalisateur de westerns, thrillers, films d’action, drames, comédies, etc. L’homme a un peu tout fait et son talent est indéniable. L’homme fait des films depuis 1975 et est toujours actif à ce jour, offrant au public certains des meilleurs films et très peu de ratés en termes de qualité. C’est un cinéaste que si vous pensez ne pas le connaître, regardez simplement sa filmographie et vous verrez que vous avez regardé au moins un de ses films.

Ce sont nos favoris qui ont été assez difficiles à réduire à seulement cinq, alors lesquels sont vos préférés ?

By 5int9