L’accord de Kanye West pour l’achat de Parler a été annulé, selon un déclaration de la société mère de la plateforme de médias sociaux de droite.

“En réponse aux nombreuses demandes des médias, Parlement Technologies souhaite confirmer que la société s’est mutuellement entendue avec Ye pour mettre fin à l’intention de vente de Parler”, a écrit la société. “Cette décision a été prise dans l’intérêt des deux parties à la mi-novembre.”

Parler se présente comme “la plate-forme pionnière de la liberté d’expression non annulable au monde”, et West a cherché à l’acheter après que ses comptes Twitter et Instagram ont été restreints pour avoir écrit, entre autres, qu’il irait “death con 3 On JEWISH PEOPLE”.

“Dans un monde où les opinions conservatrices sont considérées comme controversées, nous devons nous assurer que nous avons le droit de nous exprimer librement”, avait alors déclaré Ye.

Entre l’annonce d’achat du 17 octobre et la mi-novembre, adidas a mis fin à son partenariat avec Ye après avoir passé des semaines à multiplier les commentaires antisémites. En perdant cet accord, on estime qu’il a également perdu près de 1,5 milliard de dollars, ce qui signifie qu’il n’est plus milliardaire.

Depuis lors, son comportement n’a fait que devenir plus extrême, et dans la perspective d’une campagne présidentielle annoncée en 2024, il s’est aligné sur les fanatiques de droite politiquement enclins Nick Fuentes et Milo Yiannopoulos, bien qu’il ait été rejeté par Donald Trump.

Plus tôt aujourd’hui, le 1er décembre, West est apparu sur Alex Jones’ InfoWars, où il a explicitement et à plusieurs reprises fait l’éloge d’Adolf Hitler tout en niant que l’Holocauste s’était produit.



By 5int9