No Widgets found in the Sidebar



Cette comédie musicale, produite par la Royal Shakespeare Company et adaptée du roman de Stephen King de 1974, a été créée à l’origine au Royaume-Uni en 1988 avant une diffusion à Broadway plutôt infructueuse et écourtée. Le thriller alimenté par la vengeance suit Carrie White, une adolescente timide et impopulaire, dont la vie solitaire est contrôlée par une mère oppressive et strictement religieuse. C’est-à-dire jusqu’à ce qu’elle découvre ses pouvoirs de télékinésie. Lorsqu’elle est humiliée par ses camarades de classe au bal du lycée, elle utilise ses pouvoirs pour déchaîner le chaos sur tous ceux qui lui ont causé de la douleur. La production de SEDOS, dirigée par Chris Adams, a une distribution enthousiaste qui…

Évaluation



Bien

SEDOS propose une reprise amusante de cette comédie musicale au passé plutôt mouvementé.

Cette comédie musicale, produite par le Compagnie royale de Shakespeare, et adapté du roman de Stephen King de 1974, créé à l’origine au Royaume-Uni en 1988 avant une diffusion à Broadway plutôt infructueuse et écourtée. Le thriller alimenté par la vengeance suit Carrie White, une adolescente timide et impopulaire, dont la vie solitaire est contrôlée par une mère oppressive et strictement religieuse. C’est-à-dire jusqu’à ce qu’elle découvre ses pouvoirs de télékinésie. Lorsqu’elle est humiliée par ses camarades de classe au bal du lycée, elle utilise ses pouvoirs pour déchaîner le chaos sur tous ceux qui lui ont causé de la douleur. SEDOS‘ production, réalisé par Chris Adamsa une distribution enthousiaste qui en fait une reprise assez réussie de cette comédie musicale classique culte.

En entrant dans le théâtre, le public est accueilli par l’image inquiétante de Sue Snell, représentée par Ellie McWilliam, assis nerveusement sur une chaise solitaire sur une large scène, avec seulement un ensemble de trois marches menant au mur du fond et le nom de l’école collé au mur. Au fur et à mesure que le temps passait et que de plus en plus de spectateurs arrivaient, des personnages ont commencé à émerger, permettant un début percutant. Le premier acte a commencé assez fort et au fur et à mesure que le spectacle progressait, il y avait des exemples de décisions de personnage bien formées, en particulier dans le personnage principal, joué par le très talentueux Sadie Kempneret son incarnation télékinésique, représentée par Polly Hayes qui à la fois dans l’essence et physiquement présentait ce personnage tourmenté et abîmé. Cependant, il y a du contenu inutile plus tard, gonflant cette partie de l’émission. Il est plein de clichés adolescents redondants et de tentatives inutiles et infructueuses de modernisation de cette histoire, ainsi que de changements de décor maladroits et prolongés, brisant l’illusion générale.

Le deuxième acte contient la majorité de l’action et les moments les plus remarquables du roman et du film de 1976. Avec du sang versé et des numéros musicaux plus percutants, ainsi qu’une fin climatique passionnante, cet acte s’est senti plus percutant et bien répété dans son ensemble. Cela laisse certainement le public en vouloir plus car ce point culminant donnait l’impression qu’il aurait pu être étiré pour prolonger l’aspect dramatique et thriller de la série.

Tout au long, le chant est toujours fort et bien arrangé, offrant de nombreuses opportunités à l’ensemble de la distribution de démontrer son talent. Une contribution notable à cela a été Nina Zendejas comme Margaret, la mère de Carrie. Cependant, la chorégraphie laissait malheureusement beaucoup à désirer. Alors que je louerais le mouvement des scènes surnaturelles, les danses semblaient stagnantes, beaucoup trop sûres et stéréotypées d’une comédie musicale inspirée du lycée.

Si vous êtes un fan de cette histoire, il y a certainement quelque chose à gagner à voir cette production> mais même si ce n’est pas le cas, vous êtes assuré de vivre une expérience de théâtre musical amusante et agréable au palais.


D’après le roman de : Stephen King
Adapté par : Lawrence D. Cohen
Musique : Michael Gore
Paroles de : Dean Pitchford
Réalisé par : Chris Adams
Réalisé par : SEDOS

Carrie: The Musical a terminé sa tournée au Bridewell Theatre jusqu’au 29 octobre.



By 5int9